On continue encore sur le scandale du sucre. Si après cela vous souhaitez continuer à manger du sucre, en subir les conséquence et engraisser les actionnaires de l’industrie sucrière, libre à vous, mais vous ne pourrez pas dire “je  ne savais pas” …

%d blogueurs aiment cette page :