PATRICK KELLY – HYPNOSE et PHYSIONUTIRION NANTES 2 cabinets pour vos consultations
Duchesse Anne du vendredi au mercredi WE inclus : 3 rue de la biscuiterie  44000 NANTES
Aristide Briand le jeudi : 3 place Aristide Briand  44000 NANTES

Envoyer un message

Appeler le cabinet

Heures d'ouverture

lun-ven : 13h-20h30
sam-dim : 08h-15h30

Dans la vie courante, nous faisons beaucoup de choses automatiquement et sans aucune conscience. Des gestes par exemple habituels. Une suite de comportements automatiques.

La rupture de pattern consiste a introduire dans une séquence habituelle, quelque chose d’incohérent – une rupture dans la forme – qui place le Patient soit en état de confusion (et ceci par exemple pour effectuer une induction hypnotique extrêmement rapide) ou alors pour que la personne prenne conscience (conscientise) quelque chose qui se faisait inconsciemment par habitude et puisse, parcequ’elle en a pris conscience avoir la liberté d’arrêter la séquence habituelle.

Prenons deux exemples, « la poignée de main » et, pour un fumeur, « fumer une cigarette ».

1/ La poignée de main.

Lorsqu’on serre la main de quelqu’un, généralement on lui tend la main et on s’attend à ce que l’autre fasse de même en un mouvement quasi-automatique. En même temps par exemple, on regarde l’autre en souriant et en prononçant un habituel « bonjour » ou « comment vas tu ? » etc…

Si la personne qui serre la main de façon habituelle, ne « trouve rien » au bout de son mouvement, pas la main droite de l’Autre attendue comme une évidence mais quelque chose de différent comme « rien du tout » ou alors une attitude absolument inhabituelle – par exemple la main gauche de l’autre personne lui saisissant le poignée, le lui levant jusqu’au visage et lui disant naturellement et avec évidence « regarde…ferme les yeux » – celle-ci va se retrouver un très cours instant dans un état mental de forte confusion (avec mise en doute de la cohérence de la Réalité qui se présente à lui) et se raccrocher à une autre réalité opportuniste, interrompant la confusion déstabilisatrice. L’hypnotiseur, s’il est très habile, peut alors se saisir rapidement de cet instant de confusion (inférieur à une seconde) pour se mettre en guidage sur son sujet.

Erickson s’amusait beaucoup avec ces techniques, saisissant les poignés de ses interlocuteurs dans les salles d’attente d’aéroports en leur demandant l’heure et en regardant directement leurs montres en les félicitants, et puis en les laissant ainsi confusionné par « l’inattendu », le bras en catalepsie.

2/ La cigarette

Un fumeur a une séquence habituelle pour sortir son paquet de cigarette, prendre une cigarette, son briquet, l’allumer, la tenir entre ses doigts etc…

Lors de fin de séances de sevrage tabagique, alors que la personne est sortie de transe, mais demeure encore un peu confusionnée, je lui demande systématiquement : « Comment tenais tu ta cigarette, avant. Fais le geste et montre moi les doigts qui tenaient. »
La personne me montre, les yeux un peu écarquillés, ses doigts comme s’ils tenaient la cigarette et je lui dis « Si jamais, un jour tu refumes une cigarette, tiens là comme cela » (et je change les doigts).

Ceci afin d’introduire dans une séquence habituelle du fumeur, quelque chose d’incongru, qui aura pour effet de lui permettre de prendre conscience – de façon bizarre – de la chose. Et c’est sûr que dans ces conditions, la cigarette (si elle était fumée) n’aurait pas du tout le même goût.

La Rupture de Pattern, notamment pour les inductions demande un bon entrainement, un fort pouvoir de conviction, et surtout une « fluidité » parfaite car l’alternative proposée dans la courte période de confusion entre un « mais qu’est ce que tu me fais ? » et une acceptation passive réside dans une forme de communication rassurante et plus satisfaisante pour l’hypnotisé.

Personnellement, je n’ai réussi une rupture de Pattern de type « poignée de main » que deux fois et alors que les personnes étaient déjà sérieusement contusionnées après des sorties de transe.

%d blogueurs aiment cette page :